L’esprit Mare au Diable

Nulle part ailleurs il n’existe un lieu comme La Mare au Diable !

Ici le plaisir de recevoir le public « comme à la maison » est visible et revendiqué comme tel depuis 30 ans. Oui, il nous plaît de comparer La Mare au Diable à « une petite maison du spectacle », où il fait bon passer une soirée tout en se « cultivant », tout en élargissant son horizon. Cela, nous en sommes convaincus : l’exigence en matière artistique est compatible avec la convivialité et avec un esprit de fête. Ceci est le crédo du théâtre de La Mare au Diable.

Son équipe, sa mémoire, son histoire, son collectif sont constitués de professionnels du spectacle, mais aussi de bénévoles dévoués et « militants », d’acteurs citoyens de la Ville de Palaiseau, d’étudiants et de retraités actifs et passionnés. Un îlot donc, « une petite maison du théâtre » pour tous, qui fait le pont entre les générations. Toujours en ébullition, il a pour vocation d’apporter la possibilité à chacun de « monter » un jour sur la scène, de participer à des spectacles dirigés par des artistes professionnels.

Car sa philosophie consiste à rappeler qu’un lieu de spectacle si petit qu’il soit est un peu comme une place de village autrefois, « un forum » consacré aux citoyens et à leurs échanges, mais aussi à leur potentiel créatif. Là, le « monde » peut prendre la parole dans une certaine jubilation, transcender ses inquiétudes mais aussi des joies ses aspirations et ses rêves.

Au théâtre, le spectacle n’est pas le seul apanage des personnalités médiatisées ou des grands lieux de fabrique et de diffusion d’une culture labellisée et de référence absolue. Il peut aussi se décliner de façon spontanée, humaine et authentique et s’inscrire à la fois dans une pratique d’amateurs revendiquée et ambitieuse et dans un professionnalisme généreux au service de la cité et de ses citoyens.

« Réinventer le monde » dans un endroit en marge de tous les systèmes. Un lieu de liberté, de solidarité et de partage.